Santé et Sécurité au travail

Temp de lecture : < 1 minute
Lors de l'élaboration de tout projet, les exigences suivantes doivent être respectées :

1. Exigences de sécurité avant les travaux :

 

• Pas de travail en vêtements d’extérieur, pas de bruit, pas de tabac et pas de repas dans la pièce ;

• Il est interdit d’encombrer les passages, une sortie, les couloirs et l’accès aux fonds d’extinction des incendies

• Derrière chaque ordinateur, il devrait y avoir une personne qui travaille ;

• Il ne doit pas y avoir de dommages visibles sur l’ordinateur (c’est-à-dire violation de l’intégrité du boîtier, violation de l’isolation des fils, indication défectueuse de l’inclusion d’aliments, signes de tension sur le boîtier, etc.)

 

2. Exigences de sécurité pendant le développement :

 

• La distance optimale entre les yeux et l’écran du moniteur (60-70 cm) doit être respectée ;

• Les normes sanitaires et les modes de fonctionnement et de repos doivent être respectés ;

• Les règles de maintenance des installations informatiques doivent être respectées conformément aux instructions de maintenance ;

• Les règles de sécurité incendie doivent être respectées

 

 

3. Les exigences de sécurité doivent être régulièrement revues à la fin des travaux :

 

• L’alimentation électrique doit être coupée ;

• Remise du laboratoire au personnel responsable.

 

Sécurité électrique

L’électricité est la première cause d’incendie sur le lieu de travail !

 

Risques associés à l’électricité :

 

• Blessures indirectes

o Tomber d’une échelle

o Rejeté. Chute au sol sur une arête vive

o Lâcher d’objets

o Brûlures thermiques – Surface d’équipement très chaude, explosion

 

      • Fils et câbles – Câbles de connexion

o Voyage et dommages, réacheminement, stockage, couverture

 

• Muscles pour le maintien des fonctions vitales

o Diaphragme et respiration

o Fibrillation cardiaque Contractions cardiaques aléatoires et non coordonnées

o Dé-fibrillation : Haute tension (3000 V à 20 A) en une fraction de seconde

 

       • Brûlures – mort des tissus

o Interne [organes]

o Externe [peau]

 

La principale conduite à suivre pour la sécurité est de maintenir les courants et les tensions à l’intérieur des appareils et loin de notre corps.

 

• Supposons que tous les fils aériens soient alimentés par des tensions mortelles. Ne supposez jamais qu’un fil puisse être touché en toute sécurité, même s’il est couché à plat ou semble être isolé.

• Ne touchez jamais une ligne électrique aérienne tombée. Appelez la compagnie d’électricité pour signaler les lignes électriques tombées.

• Restez à au moins 3 mètres des fils aériens pendant le nettoyage et les autres activités. Si vous travaillez en hauteur ou si vous manipulez des objets longs, inspectez la zone avant de commencer à travailler sur des lignes électriques aériennes.

• Si un fil aérien tombe en travers de votre véhicule pendant que vous conduisez, restez à l’intérieur du véhicule et continuez à vous éloigner de la ligne. Si le moteur cale, ne quittez pas votre véhicule. Avertissez les gens de ne pas toucher le véhicule ou le fil. Appelez ou demandez à quelqu’un d’appeler la compagnie d’électricité locale et les services d’urgence.

• Ne faites jamais fonctionner d’appareils électriques lorsque vous êtes debout dans l’eau.

• Ne réparez jamais les cordons ou les équipements électriques à moins que vous ne soyez qualifié et autorisé.

• Demandez à un électricien qualifié d’inspecter l’équipement électrique mouillé avant de le mettre en marche.

• Si vous travaillez dans des zones humides, inspectez les cordons et l’équipement électriques pour vous assurer qu’ils sont en bon état et sans défaut, et utilisez un disjoncteur de fuite à la terre (GFCI).

• Faites toujours preuve de prudence lorsque vous travaillez à proximité de l’électricité.

 

 

 

Sécurité des personnes en cas d'urgence

Le feu est l’oxydation rapide d’un combustible qui dégage de la chaleur, des particules, des gaz et des radiations non ionisantes.

 

Classes de feu : 

 

  • A – Matériaux à combustion libre, papier, bois, plastique, etc.
  • B – Liquides inflammables, essence, méthamphétamine, solvants, etc.
  • C – Gaz inflammables, méthane, hydrogène, etc.
  • D – Métaux, potassium, sodium, magnésium, etc.
  • F – Graisses de cuisson

 

Instructions pour la prévention des incendies :

  • Veillez à ce que la zone de travail soit exempte de papier, d’ordures et d’autres objets pouvant facilement prendre feu.
  • Vérifiez les cordons électriques. Si un cordon est endommagé de quelque manière que ce soit, remplacez-le. Essayez de ne pas poser les cordons dans des endroits où l’on peut marcher dessus, car cela contribue à la détérioration du revêtement extérieur de protection.
  • Ne surchargez pas les circuits.
  • Éteignez les appareils électriques à la fin de chaque journée.
  • Tenez les appareils générateurs de chaleur éloignés de tout ce qui pourrait brûler. Cela inclut les photocopieurs, les cafetières, les ordinateurs, etc.

 

En cas d’incendie :

  • Extincteurs à main et portables, incendie intérieur et extérieur.
  • Extincteurs à poudre
  • Extincteurs à dioxyde de carbone : portables et mobiles
  • Si vous trouvez un incendie, appelez immédiatement les services d’urgence et n’appelez pas à l’aide avant qu’on vous le dise.
  • Fermez les portes de sortie pour limiter la propagation de la fumée et du feu dans le bâtiment.
  • N’utilisez jamais les ascenseurs pendant une évacuation.
  • Suivez le plan d’évacuation et rendez-vous à un endroit désigné à l’extérieur du bâtiment et à l’abri du danger. Effectuez un comptage des effectifs pour vous assurer que tout le personnel a bien évacué.

 

Calcul de l'éclairage artificiel

Les calculs d’éclairage sur le lieu de travail servent à sélectionner les systèmes d’éclairage, à déterminer le nombre de luminaires, leur type et leur emplacement. Sur cette base, les paramètres d’éclairage artificiel doivent être calculés. En règle générale, l’éclairage artificiel est fourni par des sources de lumière électrique sous deux formes : les lampes à incandescence et les lampes fluorescentes.

 

Dans ce cas, les lampes fluorescentes, qui présentent un certain nombre d’avantages importants par rapport aux lampes à incandescence :

 

  • Composition spectrale de la lumière, elles sont proches de la lumière du jour, de la lumière naturelle ;
  • Rendement plus élevé (1,5 à 2 fois plus élevé que celui des lampes à incandescence) ;
  • Rendement lumineux élevé (3 à 4 fois plus élevé que celui des lampes à incandescence);
  • Durée de vie plus longue

 

Le calcul de l’éclairage est effectué pour une salle de travail d’une surface de 18m2, avec une largeur de 6m et une hauteur de 3m. La salle de travail est équipée de sources lumineuses USP 35 montées au plafond avec deux lampes fluorescentes de type LB-40.

 

La définition du nombre de sources lumineuses fluorescentes dans le laboratoire sera calculée par la formule suivante de la méthode du flux lumineux :

 

 

 

• IS – éclairement minimal standard, lx ;

• CS – coefficient de marge de conception, prenant en compte le dépôt de poussière et l’usure des sources lumineuses utilisées ;

• S – Surface au sol dans la pièce, m2 ;

• z – Coefficient de distribution inégale de la lumière ;

• n – nombre de rangées de lumières ;

• Фls – flux lumineux de la source lumineuse, lm ;

• mu – coefficient d’ombrage ;

• nu – coefficient d’utilisation du rayonnement de la lampe

 

En raison du fait que cette formule de flux lumineux est une méthode utilisé pour les calculs standard, certaines valeurs ici déjà connu, ils sont :

 

• IS – 400lx

• CS – 1,5

• Z – 1.1

• Mu – 0,9

 

Le facteur d’utilisation du flux lumineux dépend de :

 

• PWALLS – réflectivité du flux lumineux des murs

• PFLOOR – plancher

• PBASE – base de la source lumineuse

• Dimensions géométriques de la salle de travail et hauteur du socle des lampes

 

Ne dépend pas du type de lampe, mais de l’indice de l’espace de travail calculé :

 

 

• A et B – respectivement la longueur et la largeur de la pièce, m ;

• h – la hauteur de la base des lumières au-dessus du plan de travail, m.

 

En raison des données originales, la taille du laboratoire est :

 

• A – la longueur est de 3 m

• B – la largeur est de 6 m,

• H – la hauteur est de 3 m

 

Pour les salles informatiques, la distance entre le sol et la hauteur de la surface de travail est de 0,8 m. Par conséquent :

 

h = H – 0,8 = 3 – 0,8 = 2,2 m

 

Ainsi, par formule

 

Dans ce cas, dans un ensemble donné

 

PWALLS équivaut à 50%,

PFLOOR équivaut à 70%,

PBASE est égal à 10%.

I est égal à 0,9, par le biais du coefficient d’utilisation nu est égal à 0,49.

Le nombre de rangées de lumières est déterminé à partir du rapport le plus avantageux q = L / H

 

 

– q est égal à 1,3…1,4,

– L – la distance entre les rangées de lampes, m.

Le rapport le plus avantageux pour les feux USP-35, q = 1,4. Par conséquent, la distance entre les rangées de feux est calculée :

 

 

 

L- la distance entre les rangées de lumières ;

Les lumières placées le long du côté de la pièce et la distance entre les murs et l’extrémité des rangées de lumières est égale à l= 0,3Lm.

La largeur de la salle de travail B est égale à 6 m et avec le nombre de rangées de lumières :

 

 

Flux lumineux nominal de la lampe LB-40 ФLAMP = 3120, alors le flux lumineux, émis par la source lumineuse est :

Фls = 2ФLAMP = 2*3120 = 6240lm.

La surface au sol :

S = A * B = 3 * 6 = 18m2

Déterminez le nombre de lumières dans une rangée :

 

 

Le nombre de lumières dans une rangée est égal à 2.

La longueur d’un type de source lumineuseUSP35 avec les lampes LB-40 est de 1,27 m, leur longueur totale est de :

 

 

Les lumières sont donc placées en ligne sur 0,5 m.

 

Ecrit par, Alibek JAKUPOV 

 

Contactez-nous
Construisons le futur ensemble

80 bis avenue du Général Leclerc
78220 Viroflay

+33(1) 39 24 22 70

info@expertime.fr

10 rue Édouard Nignon
44372 Nantes

+33(2) 40 50 28 02

info@expertime.fr

4 place Amédée Bonnet
69002 Lyon

+33(1) 39 24 22 70

info@expertime.fr