Microsoft Dataflex Power Platform

Temp de lecture : < 1 minute
« Au revoir Common Data Service et bienvenue à Microsoft Dataflex Pro ! »

La récente crise sanitaire a transformé nos habitudes de travail et a permis de démocratiser les outils de collaborations. Afin de soutenir cette transformation qui s’ancre dans de nouveaux besoins digitaux, Microsoft a annoncé mardi 21 juillet vouloir faciliter l’intégration dans Teams d’application métier via Microsoft Power Platform en y intégrant une nouvelle offre Dataflex.

 

Microsoft Dataflex a été construite au sommet du Common Data Service (CDS), qui fut généralisé il y a quatre ans, intégrant Microsoft Dynamics 365 et des Power Apps. Le Common Data Service est donc naturellement renommé Microsoft Dataflex Pro.

 

 

« Créer, déployer, partager et administrer des solutions Power Apps, via Teams ! »

Dataflex est à présent le nom officiel du CDS dans Teams. Ce qui signifie qu’à présent les utilisateurs professionnels peuvent stocker et gérer des données grâce à la Power Platform, sans avoir à basculer d’une application à une autre. L’intégration de Power App Studio et Power Virtual Agent dans Teams, donne la possibilité de construire rapidement et entièrement, des applications ou bien des bots depuis Teams.

 

 

« Ce composant étant au cœur de presque toutes vos prochaines applications ou bots. »

 

Grâce à cette plate-forme de données intégrée et à un tableau de données modifiable facile à utiliser, il n’est pas nécessaire de se connecter au stockage. Chacun pourra créer en fonction des besoins, aussi spécifique qu’ils soient, des tableaux relationnels ou d’applications pour les exploiter, saisir, partager.

« Un environnement pour chaque équipe sans aucune limite du nombre d’applications »

Microsoft Dataflex permet un accès immédiat aux données grâce à un partage simplifié entre les propriétaires et les membres d’équipes. Vos données gardent les mécanismes de sécurité et gouvernance du CDS, ainsi que l’application de la gestion des droits hébergeant l’application. La gestion des droits peut être modifiée à tout moment par les propriétaires des équipes.

 

Microsoft donne un exemple concret avec Rockwell Automation, leader de l’automatisation industrielle et de l’information :

 

« Dans le cadre de la transformation numérique de Rockwell, nous nous efforçons de transformer tous les employés de l’entreprise en ingénieurs capables de tirer parti de la technologie pour automatiser et simplifier leur travail. Nous considérons la Power Platform comme une autoroute pour transformer l’ensemble des 23 000 employés en ingénieurs. Microsoft Dataflex Pro est l’épine dorsale qui permet aux gens de stocker dynamiquement leurs données dans un environnement évolutif et sécurisé » – Chris Wagner, architecte d’analyse, Rockwell Automation

 

 

 

« En outre, les clients peuvent commencer à créer de la valeur immédiate en tirant parti des solutions Power Platform préétablies pour Teams construites sur les bases de Microsoft Dataflex. Ces solutions permettent les inspections d’actifs et biens, qui peuvent être personnalisées pour prendre en charge les inspections dans plusieurs domaines, créer des tâches pour les problèmes en suspens et visualiser les tendances à long terme des problèmes couramment identifiés. Il peut s’agir d’actifs gérés par des organisations dans des banques, des agences gouvernementales ou pour des espaces gérés par des magasins de détail, des entrepôts, des hôtels et des hôpitaux. Une autre solution qui sort de l’ordinaire est celle des « boites à idées », qui permet aux responsables d’équipe d’inciter tous les membres de l’équipe à soumettre des idées. Les idées peuvent être organisées par thème via des campagnes, et tous les membres de l’équipe peuvent voter sur les meilleures idées. » – Charles Lamanna, Microsoft

 

Un autre exemple d’usage intéressant grâce à IA Builder : Celui-ci permet l’analyse des données structurées et non structurés provenant de sources analogiques (images, factures papier, etc). Pour le moment, il existe déjà six scénarios possibles entre AI Builder et Dataflex : extraction de phrases clés, extraction d’entités, classification par catégorie, détection de la langue, analyse des sentiments et prédiction.

 

Pour le dernier scénario, avec la prédiction, il sera possible de demander à AI Builder de prédire une colonne pour chaque ligne insérée. En se basant sur des données historiques, il sera possible de savoir par exemple la probabilité qu’une note de frais soit rejetée ou non.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur la Power Plateform, les opportunités et les usages qu’elle vous offre et comment la mettre en œuvre dans votre organisation ?

N’hésitez plus et contacter Expertime ! 

 

Contactez-nous
Construisons le futur ensemble

80 bis avenue du Général Leclerc
78220 Viroflay

+33(1) 39 24 22 70

info@expertime.fr

10 rue Édouard Nignon
44372 Nantes

+33(2) 40 50 28 02

info@expertime.fr

4 place Amédée Bonnet
69002 Lyon

+33(1) 39 24 22 70

info@expertime.fr